Un conseil d’expert, aujourd’hui et demain

Des taux bas, une croissance faible, le vieillissement de la population, des familles recomposées: autant de raisons pour lesquelles des couches de plus en plus larges de la population doivent analyser de près une situation financière dont la complexité ne cesse de croître. Avec des experts, aujourd’hui comme demain.

Chaque plan financier est déterminé par une myriade de facteurs tels que l’âge, la fiscalité, la sécurité sociale, la législation en matière de pensions et de succession qui s’applique à votre situation personnelle. Sans oublier les évolutions du secteur dans lequel vous travaillez, ni la situation et les perspectives des marchés immobilier et financier. Dans ce cadre, un conseil et des informations spécialisés seront incontestablement appréciés.

‘TOUT LE MONDE VEUT AGIR EN “BON PERE DE FAMILLE”.’

Tout le monde veut agir en “bon père de famille”. Mais l’histoire économique et financière mouvementée que nous avons connue depuis la Seconde Guerre mondiale le prouve: nous serons toujours confrontés à de nouveaux défis. Ceux qui sont nés au début des années 40 ont quitté l’école secondaire autour de 1960. C’était l’époque du plein essor de l’État-providence inflationniste, qui a mené à la guerre du Kippour et au krach de 1973-1974.

Il s’est ensuivi 10 ans d’inflation et de crise, jusqu’à la reprise de 19831984 après la dévaluation du franc belge. La chute du mur de Berlin, la montée en puissance des Tigres asiatiques et les nouvelles technologies ont ensuite engendré une forte croissance, qui s’est effondrée avec l’éclatement de la bulle internet après 2000.

‘COMPTE TENU DES MOUVEMENTS DYNAMIQUES DES DERNIERES ANNEES, UN CONSEIL D’EXPERT EST PARTICULIEREMENT APPRECIABLE.’

Avec les maladies infantiles de l’euro et la propension des banques centrales à “soigner les symptômes”, nous sommes arrivés au sommet boursier de 2008-2009. Pour être ensuite confrontés à une crise caractérisée par l’essor de la Chine, la déflation, un taux d’endettement élevé, une stagnation économique et des taux négatifs. À nouveau, compte tenu de tous ces mouvements dynamiques, un conseil d’expert est particulièrement appréciable.

Patrimoine diversifié

L’avenir ne paraît pas moins mouvementé. À mes yeux, la plupart des Belges prudents ne sont pas en mauvaise posture, grâce à leur patrimoine très diversifié et parce qu’ils saisissent les opportunités que leur offre un cadre législatif en évolution constante. Par exemple, l’accès à la propriété a été grandement facilité pour la majeure partie de notre population.

‘DANS LES ANNEES 70, UN PLAN FINANCIER SE FONDAIT SUR LE PRINCIPE SELON LEQUEL LA PENSION LEGALE D’UN SALARIE COUVRIRAIT 70% DE SES REVENUS DE FIN DE CARRIERE.’

Dans les années 70, un plan financier se fondait sur le principe selon lequel la pension légale d’un salarié couvrirait 70% de ses revenus de fin de carrière. Or, sous l’effet d’une politique de redistribution, cet écart s’est peu à peu accru pour ceux qui gagnent davantage qu’un salaire médian.

De nouvelles possibilités ont été créées pour des pensions complémentaires au niveau de l’entreprise ou du secteur. Des instruments ont fait leur apparition, comme l’épargne-pension et les formes d’épargne assurée pour les indépendants.

Nous voyons ainsi une multitude de Belges disposer d’un patrimoine fourni et diversifié à leur 65e anniversaire.

‘LA LOI SUR LA PLANIFICATION FINANCIERE PERSONNELLE DU 25 AVRIL 2014 REPOND A UNE VRAIE DEMANDE D’ACCOMPAGNEMENT.’

La loi sur la planification financière personnelle du 25 avril 2014 répond à une vraie demande d’accompagnement. Elle vise la mise en place d’un conseil personnalisé portant sur l’ensemble d’un patrimoine, dans le cadre du droit fiscal, social et civil existant, sur la base des besoins et des objectifs que le client indique, et dans le contexte économique et financier dominant.

Vous lirez dans ce numéro de B NQ comment cette loi peut se traduire avantageusement en une collaboration concrète entre le client et la banque. Il est en tout cas acquis qu’un conseil d’expert, personnel et prudent, n’est pas un luxe. Et ne le sera pas non plus demain.

 

Emiel Van Broekhoven est le père spirituel de la loi sur l’épargne-pension. Son travail novateur dans le domaine de la planification financière personnelle en Belgique en fait l’inspirateur de la loi du 25 avril 2014. Il a notamment étéadministrateur de BNP Paribas.

28/09/2017