L’univers du patrimoine

La planification financière est un concept qui dépasse largement la composition d’un portefeuille de placements. Tous les aspects ou presque du patrimoine sont concernés.

Niveau de vie

Le concept de niveau de vie peut se résumer au modèle de dépenses qu’une personne adopte maintenant et qu’elle prévoit pour l’avenir. À partir de ces informations, le planificateur financier peut calculer le patrimoine dont vous aurez besoin pour vivre confortablement toute votre vie.

Donations

La donation permet de transmettre certains biens (bijoux, œuvres d’art, argent, placements, terrain, etc.) à la génération suivante. Pour le même bien, vous serez souvent moins imposé sur une donation que sur une transmission par héritage.

Planification successorale

Cette notion recouvre l’ensemble des mesures que prend une personne pour transmettre son patrimoine à la génération suivante. Souvent, l’idée est de limiter la facture fiscale pour les héritiers, bien que ce ne soit pas, et de loin, l’unique raison de procéder à une planification successorale. Via celle-ci, on peut également protéger ou favoriser certains héritiers, par exemple.

Épargne

Le financement d’un achat important, la constitution d’un bas de laine pour la retraite ou d’une réserve financière en cas de problème sont autant de bonnes raisons d’épargner. Il existe de nombreux produits d’épargne: comptes d’épargne et comptes à terme, bons de caisse, assurances épargne… Parfois, il est judicieux d’ouvrir plusieurs comptes d’épargne en fonction de l’objectif. Par exemple, un compte pour les frais imprévus (des réparations dans la maison voir aussi “Matelas de sécurité”) et un autre pour le financement des rêves (comme un voyage dans un pays lointain).

Assurances

La planification financière s’étend à la protection contre les risques financiers. Les assurances y jouent un rôle crucial. Cela va des assurances voiture et incendie traditionnelles à l’assurance revenus garantis (au cas où vous ne seriez plus capable de travailler) et à l’assurance hospitalisation, qui couvre les frais médicaux.

Livre de comptes

Pour se faire une idée des dépenses du ménage, il peut être utile de les noter dans un livre de comptes. Auparavant, on utilisait des carnets; aujourd’hui, il existe de nombreux livres de comptes numériques ou sous forme d’applications.

Inventaire du patrimoine

Le plan financier commence par un inventaire du patrimoine total. Ce tableau détaillé ne se limite pas à l’ensemble des actifs (immobilier, épargne, investissements et portefeuille d’assurances), puisqu’il s’étend à l’ensemble des dettes et des emprunts.

Pension

La pension est souvent au centre du plan financier. Car pour de nombreuses personnes, la pension légale ne suffira pas pour préserver le niveau de vie actuel. La planification financière tente de combler l’écart ou de le réduire autant que possible.

Contrat de mariage

Le contrat de mariage est l’un des instruments les plus mésestimés de la planification successorale ou patrimoniale. Comme vous y indiquez ce qui appartient à qui, vous déterminez également en partie de quelle manière votre patrimoine sera partagé en cas de divorce ou de décès du premier conjoint.

Matelas de sécurité

Le matelas de sécurité est la réserve financière minimale dont vous devez disposer sur un compte d’épargne pour les frais imprévus. Généralement, on estime qu’il faut mettre de côté au moins six mois de salaire et ne pas y toucher, sauf dans des cas d’urgence.

Profil de risque

En raison des taux bas, il est presque impossible d’accroître son patrimoine à partir de produits d’épargne ordinaires, ou du moins pas à un rythme supérieur à l’inflation. En Bourse, les rendements potentiels sont plus élevés mais les risques sont à l’avenant. Votre stratégie d’investissement doit dès lors être conforme à votre profil de risque: celui-ci détermine les risques que vous êtes prêt à prendre en tant qu’investisseur et les produits qui y correspondent ou pas.

 

 

28/09/2017