Paiement mobile en pratique

Deux exemples de paiements mobiles qui remportent actuellement un franc succès: parking par SMS et Zanzibar de Go for music.

Parking par SMS À Liège, on peut payer son parking par SMS depuis un an et demi. ” Pour l’instant, le système enregistre chaque mois quelque 5.000 utilisateurs mais ce nombre augmente de manière constante “, affirme Michel Firket, échevin des Finances, de la Mobilité, du Tourisme et du Patrimoine (Cdh). Chaque année, les stationnements rapportent à la commune de Liège 1.420.000 euros, dont 70.000 euros proviennent du système de paiement par SMS. ” La contribution de ce système à l’ensemble est encore modeste. Et cette source de revenus devrait rester relativement plus limitée car le système de stationnement par SMS permet de payer uniquement pour le délai de stationnement effectif alors qu’avec le parcmètre, l’utilisateur encode généralement un délai plus long que celui dont il a effectivement besoin. ” Liège envisage du reste d’instaurer la possibilité de payer par code QR. ” Aucun projet concret en ce sens n’est toutefois encore à l’étude “, selon l’échevin.

Go for music

Avec Go for Music, Zanzibar gère une plateforme de vente de billets pour des concerts et des festivals. Ces billets peuvent être commandés par smartphone, sur le site ou par SMS. Son directeur, Luc Van Hove, explique comment fonctionne la vente de billets par SMS : ” Dès que vous avez créé un profil sur notre site, vous pouvez commander des billets en envoyant un SMS avec le code du concert et le nombre de billets souhaités. Nous traitons alors votre commande sur base de votre profil. La facturation s’effectue par virement ou par carte de crédit et non pas via votre facture de GSM. Les montants en jeu sont trop élevés. ” La plupart des commandes sont faites en ligne. ” Le client est encore réticent à l’idée de commander des billets par SMS, notamment en raison des montants. Nous prévoyons une hausse des ventes mobiles dès qu’elles seront possibles via une application pour smartphone. Nous proposerons cette possibilité lorsque les solutions seront techniquement au point et que la sécurité sera garantie. “

19/08/2013