Seuls les plus forts survivent

Nous évoluons dans une “économie de gagnants” qui ne profite qu’aux happy few, écrit Koen De Leus, économiste en chef de BNP Paribas Fortis, dans son nouveau livre.

Les entreprises ont-elles déjà dû affronter des disruptions de l’ampleur de celles qui sont provoquées par l’économie numérique?

“Ce n’est pas la première fois que les entreprises traversent des changements fondamentaux. La grande différence est la vitesse à laquelle se produisent ces changements. Le passage de la vapeur à l’électricité a certes créé un nouveau monde, mais la transition a duré plusieurs décennies.”

“Les entreprises ne disposent plus de ce temps d’adaptation. Nous sommes entrés dans la révolution numérique voici à peine une décennie, et tout est en train de s’accélérer.”

Les entreprises y sont-elles préparées?

“Les sociétés de services ont conscience qu’elles doivent s’adapter à un monde numérique. C’est beaucoup moins le cas des entreprises industrielles. Cela n’a d’ailleurs rien d’étonnant. Je crains que de nombreuses entreprises industrielles sous-estiment les répercussions de l’internet des objets sur leur secteur.”

“Cette évolution peut entraîner d’énormes gains d’efficacité dans les processus de production. Les premières firmes industrielles à s’en rendre compte et à en tirer profit disposeront d’un avantage concurrentiel gigantesque.”

Vous affirmez que nous vivons dans une “économie de gagnants”. Qu’entendez-vous par là?

“Dans le monde numérique, la concurrence est plus intense que jamais et d’envergure mondiale. Pour une entreprise, il devient très difficile de s’en protéger. Seules les sociétés fortes et les plus flexibles survivront. Les effets de réseau jouent également un rôle important.”

“Plus le nombre d’utilisateurs d’un produit ou service augmente, plus ce produit ou service devient intéressant pour les utilisateurs. Nous évoluons ainsi vers un monopole naturel, où la plus grande entreprise possède plus de la moitié du marché et les autres doivent se contenter des miettes. The winner takes all.”

 

Koen De Leus
L’Économie des gagnants
Défis et opportunités de la révolution digitale
Éd. Racine, 328 p.
30/07/2017