Rendez votre entreprise millennialproof

On estime que, dans quatre ans, la moitié de la population active dans le monde appartiendra à la génération des millennials, c’est-à-dire les hommes et femmes nés entre 1980 et 1996. Ils ont bénéficié d’une éducation différente et grandi à une autre époque – cela se traduit dans leur vision du travail.

Pourtant, il vaut la peine de s’assurer qu’ils se sentent chez eux dans votre entreprise. Six millennials sur dix quittent en effet leur entreprise moins de trois ans après y être entrés. Ceci dit, si les membres de la génération Y ne sont pas adaptés au marché du travail actuel, ils sont prêts pour celui de demain.

‘SI LES MEMBRES DE LA GENERATION Y NE SONT PAS ADAPTES AU MARCHE DU TRAVAIL ACTUEL, ILS SONT PRETS POUR CELUI DE DEMAIN.’
Joeri Van den Bergh, expert NextGen

Car ils se sentent mieux dans un environnement professionnel de plus en plus incertain et complexe, où le numérique joue un rôle croissant. On les qualifie d’accros aux stimuli, mais ils embrassent le changement et accordent une plus grande importance à l’innovation que les générations précédentes.

Alors que ces dernières sont toujours en train de chercher leur voie dans les processus flexibles, les nouvelles méthodes de travail rapides enthousiasment les millennials.

Lisez aussi: ‘SOS petits génies

Ceux-ci se présentent en outre sur le marché de l’emploi avec une liste de desiderata particuliers:

Culture innovante. Dans le choix de leur futur employeur, 78% des millennials se disent très influencés par le caractère innovant de l’entreprise. Pour plus de 40% des membres de la génération Y, des organisations comme Google, Apple et Facebook constituent le lieu de travail idéal.

‘IL EST IMPORTANT QUE LES ENTREPRISES COMPRENNENT COMMENT ATTIRER, MOTIVER ET FIDELISER LES MILLENNIALS.’
Joeri Van den Bergh, expert NextGen

Processus flexible. S’ils datent en fait des années 80, des termes comme “agile” et “scrum” correspondent parfaitement aux défis actuels des millennials. Ceux-ci aiment être autonomes, flexibles et créatifs, mais aussi collaborer autour d’une mission partagée et de valeurs communes. Les processus flexibles ou agiles placent davantage l’accent sur le résultat d’un projet et les conditions de résolution d’un problème.

On désigne par “scrum” des processus créatifs itératifs, par opposition à une approche des projets fondée sur une structure en cascade fixe. Dans leur lutte attendue pour capter les talents, il est important que les entreprises comprennent comment attirer, motiver et fidéliser les millennials.

Les études démontrent en effet que ces stratégies ont souvent un impact positif sur les résultats généraux de l’entreprise.

Joeri Van den Bergh,
Expert NextGen & cofondateur d’InSites Consulting

12/07/2017