Faites quelque chose de vos données

Collecter des données: la pratique est courante dans bon nombre d’entreprises. En revanche, centraliser ces données, les optimiser et les interpréter… Cinq jeunes entreprises se sont fait une place sur ce marché.

S’attaquer aux problèmes avant qu’ils n’apparaissent

“Quand TrendMiner est sorti des starting-blocks en 2013, personne n’attendait nos analyses”, se rappelle Bert Baeck, son CEO et cofondateur. “La situation a changé: ces trois dernières années, nous avons enregistré une croissance de 100%. Nous nous concentrons sur les processus industriels dans une série de grands secteurs, tels que la chimie, l’industrie pétrolière et gazière et le secteur pharmaceutique. De très nombreuses entreprises industrielles disposent d’énormément de données qu’elles ont collectées ces 10 à 15 dernières années dans leurs usines et unités de production. Elles ne les ont jamais vraiment exploitées. Or, nous sommes désormais capables de les connecter à l’aide de notre moteur de recherche.”

“Au début, nous nous concentrions sur la possibilité d’effectuer des recherches sur des données à partir d’une reconnaissance de modèles: certains problèmes sont-ils précédemment apparus? Progressivement, nous avons élargi notre champ de vision. Dorénavant, nous faisons également du diagnostic. Nous identifions la cause exacte d’un problème donné, notamment sur la base du machine learning et d’algorithmes auto-apprenants.” “Aujourd’hui, nous avons franchi une étape supplémentaire: nous aidons les entreprises à prévoir des problèmes et des irrégularités grâce aux quantités gigantesques de données dont nous disposons. De la panne de machine aux problèmes de qualité dans les processus de production. Nous soutenons nos clients dans l’optimisation de leurs processus en attirant leur attention sur des irrégularités. Et l’évolution est très rapide: nous comptons déjà près de la moitié des 50 plus grandes entreprises chimiques mondiales parmi nos clients.”

LA FIN DES NOTES DE FRAIS PAPIER

Rien n’est plus ennuyeux que le traitement de notes de frais et de souches papier récurrentes. L’entreprise malinoise Xpenditure, qui a déjà des bureaux à Amsterdam, Londres, New York et São Paulo, a développé un système numérique basé sur des processus entièrement automatisés qui  mettent fin à la corvée des souches TVA et autres fichiers Excel. Souches et tickets sont scannés et les dépenses approuvées en temps réel, intégrées dans un rapport puis exportées vers la comptabilité de l’entreprise.

La croissance rapide de Xpenditure démontre que cette technologie répond à un besoin: l’entreprise malinoise compte désormais plus de 250 travailleurs et fournit ses services à des PME et des indépendants dans plus de 60 pays.

Des données pour gérer intelligemment votre bâtiment d’entreprise

En 2017, les immeubles de bureaux modernes sont bourrés de données collectées par des compteurs énergétiques intelligents et autres capteurs divers. La start-up wallonne Opinum a développé une plateforme performante qui non seulement collecte la plus grande quantité possible de données, mais les utilise ensuite pour gérer plus efficacement les bâtiments d’entreprise. “Grâce à ces données, nous réduirons également, dans une phase ultérieure, la consommation d’énergie de ces bâtiments”, ajoute son CEO et cofondateur, Loïc Bar. “Nos clients sont surtout des administrations publiques et de grandes entreprises de services aux collectivités, qui possèdent une mine de données et ont tout intérêt à suivre de plus près leur consommation d’énergie. La concurrence croissante pèse sur les tarifs et la législation environnementale se fait de plus en plus stricte. Simultanément, les clients finaux de ces grandes entreprises de services aux collectivités et fournisseurs d’énergie profiteront eux aussi de ces nouvelles informations, parce qu’elles leur permettront d’économiser de l’argent.”

GRÂCE AU SUIVI ACTIF DES DONNÉES, UN MÉNAGE ÉCONOMISE AISÉMENT 250 EUROS PAR AN.

Où se situait l’opportunité d’affaires? “Un grand nombre de ces données étaient disponibles il y a quelques années déjà, mais elles étaient généralement éparpillées en plusieurs endroits ou dans plusieurs fichiers. Via notre plateforme, nous pouvons centraliser et optimiser ces données. Et cette plateforme s’améliore chaque jour grâce aux données qui l’alimentent.”

Forte de 18 collaborateurs, Opinum n’existe pourtant que depuis trois ans. Et cette croissance rapide n’est pas près de se tarir. “Nous ne sommes actifs qu’en Belgique et dans quelques pays voisins, mais les analystes s’attendent à ce que ce marché grandisse d’un facteur sept dans les trois prochaines années”, affirme Loïc Bar.

LE SUIVI DES DONNÉES ALLÈGE VOTRE FACTURE D’ÉNERGIE

Comparer et suivre les prix de l’énergie reste souvent une tâche fastidieuse. La très jeune start-up June Energy veut y mettre fin grâce à un lecteur intelligent de compteurs, une application et une plateforme en ligne. Pendant trois mois, le lecteur intelligent cartographie très précisément votre consommation, après quoi le prestataire de services part à la recherche des meilleurs contrats d’énergie en fonction de votre profil de consommateur. Pour cela, June suit nuit et jour toutes les fluctuations de prix. En outre, l’entreprise prend en charge les formalités administratives des clients qui changent de fournisseur. Les utilisateurs particuliers qui s’engagent avec June paient 4,99 euros par mois. Avec une garantie de prix: après un an, l’entreprise calcule l’économie réalisée. Ceux qui n’ont pas économisé au moins 60 euros, soit le prix d’un abonnement annuel, se voient rembourser la différence. June affirme que le suivi actif des données permettra rapidement à un ménage moyen de réaliser une économie de 250 euros par an.

TRAITER PLUS INTELLIGEMMENT LE CANCER GRÂCE À UN CUMUL D’EXPERTISE

Pourquoi ne pas utiliser les données pour lutter contre le cancer? À ses débuts en 2012, la start-up wallonne OncoDNA voulait surtout miser sur un traitement très personnalisé des patients souffrant du cancer. Ce printemps, elle a présenté la toute nouvelle plateforme OncoKDM, qui collecte des données de spécialistes du cancer et de centres de traitement du monde entier. La plate-forme met également en avant les traitements possibles. Ces traitements personnalisés sont élaborés à partir d’une combinaison intelligente d’outils de diagnostic, de bases de données de connaissances et de thérapies de médication. OncoSHARE réunit aujourd’hui la plus grande communauté en ligne dans le domaine du cancer, avec plus de 10.000 utilisateurs, des oncologues aux patients en passant par des membres de l’entourage de ces patients. OncoDNA collabore déjà avec plus de 3.000 oncologues et une centaine d’institutions dans plus de 50 pays. L’équipe d’OncoDNA comptait 35 collaborateurs fin 2016, un nombre en croissance rapide.

20/12/2017