The Change League à la Silicon Valley

BNP Paribas Fortis a envoyé des CEO belges dans le plus grand centre de l’innovation high-tech au monde. Quels enseignements tirés dans la Silicon Valley pourront-ils mettre en pratique chez nous?

The Change League est un concours organisé par BNP Paribas Fortis et chapeauté par un jury indépendant. L’enjeu? Un voyage-découverte dans la Silicon Valley, l’eldorado de l’innovation, des technologies et de l’esprit d’entreprise. Une destination somme toute évidente dans la mesure où le concours s’adressait aux entreprises confrontées à la concurrence par les nouvelles technologies, les changements de schémas de consommation et les évolutions réglementaires. Entre le 1er juin et le 31 août, les entreprises intéressées ont introduit un dossier auprès de BNP Paribas Fortis pour y exposer leur manière de répondre au changement, l’impact de ce dernier sur leur entreprise et la façon dont elles continueront de gérer les changements à l’avenir.

Dix gagnants ont pu aller puiser leur inspiration en Californie la semaine du 29 novembre 2015. Les visites de plusieurs entreprises, petites et grandes, connues et moins connues, étaient accompagnées de Peter Hinssen et de Steven Van Belleghem, professeur de marketing à la Vlerick Business School, mais aussi d’Yvan De Cock, responsable Corporate & Public Bank chez BNP Paribas Fortis.

Nous pouvons changer le monde
Yvan De Cock, BNP Paribas Fortis

Il règne dans la Silicon Valley une confiance absolue dans la technologie et la manière dont celle-ci doit être utilisée. Ce qui frappe aussi est l’ambiance générale de positivisme, d’enthousiasme et de foi en ses propres capacités qui prévaut au sein de start-ups. C’était vraiment impressionnant de découvrir comment tout l’écosystème de la Silicon Valley encourage chaque année 20.000 start-ups à tenter leur chance.

Focus sur les opportunités
Lard Vanobbergen, Brontec

Brontec Lard VanobbergenLe monde change à toute vitesse. Les chefs d’entreprises flamands ont la juste mentalité mais ils pensent encore trop souvent en termes de risques et de limitations potentiels. Nous devons oser nous concentrer davantage sur les opportunités. Le changement est nécessaire et est également parfaitement réalisable. Soyez clair dans vos objectifs et recherchez des solutions aux vrais problèmes.

 

 

Des innovations pour le plaisir
Stefaan Vanfleteren, Piano’s Maene

Pianos_Maene Stefaan VanfleterenLe changement est perceptible à tous les niveaux: la rapidité à laquelle tout évolue, l’impact de l’Internet mobile, la puissance des Big Data et les acteurs qui supportent effectivement le changement. Les innovations se suivent à un rythme effréné. Elles ne sont plus dirigées par de lourdes structures directionnelles mais par des jeunes qui le font avant tout par plaisir.

 

 

Testez chaque idée sur vos clients
Dirk Clement, CED

CED Dirk ClementDans la Silicon Valley, les innovations disruptives émanent souvent de nouvelles entreprises qui ont en fin de compte tout à gagner. “It is never too late to be early”: tel est leur leitmotiv. Il est toutefois important de tester vos développements sur les clients. S’ils ne constituent pas une amélioration en termes de confort, de prix ou de concept, votre fournisseur ne s’y intéressera pas.

 

 

La Silicon Valley prouve que tout est possible
Pierre Flamant, dcinex

DCINEX Pierre FlamantLa technologie n’est qu’un enabler (facilitateur) d’idées innovantes qui semblent infinies. L’écosystème de la Silicon Valley prouve que tout est possible. Les programmes de recherche et d’innovation doivent être adaptés à un monde en mutation du fait des applications mobiles et des réseaux sociaux. De même, les initiatives de community et de crowd doivent être encouragées

 

 

Un seul mot d’ordre: rester alerte
Fabrice Rotstein, beCHARGE

Primmo Fabrice RotsteinDe plus en plus d’objets sont connectés. La surabondance de données collectées par les nouvelles technologies est impressionnante. Le monde est de plus en plus mobile, et de nouveaux produits et services continueront de voir le jour dans les secteurs les plus divers. Il convient dès lors de rester alerte afin ne pas manquer les principaux changements de caps.

 

 

Les problèmes seront résolus demain
Dirk Van Lerberghe, Corilus

D. van LerberghePour chaque nouvelle idée, il faut d’abord pouvoir étudier les possibilités: placez le client au centre et recherchez les opportunités. Ensuite seulement vous partirez en quête d’investisseurs et penserez à résoudre les éventuels problèmes. C’est le seul moyen pour qu’un plus grand nombre d’idées disruptives deviennent des produits finaux. Dans notre culture actuelle, les réserves sont trop souvent un obstacle auquel les idées se heurtent dès le départ.

18/12/2015