Paradoxale

La situation est pour le moins paradoxale : l’opinion publique et nombre de décideurs politiques se montrent très méfiants à l’égard des marchés financiers alors que notre économie moderne ne pourrait pas fonctionner longtemps sans eux. C’est en effet sur les marchés financiers que les initiatives et projets nécessitant un financement rencontrent les épargnants ayant un surcroît de capitaux.

Premiers pas en Bourse

Vous vous êtes constitué un petit bas de laine que vous souhaitez investir en Bourse. Par où commencer ?

Qui a peur du marché?

Ecrivez un article sur un ‘marché de Provence’ et tous vos lecteurs se prendront à rêver. Assortiment varié, possibilité de comparer les prix, produits uniques ou innovants, contacts directs entre l’acheteur et le vendeur, et surtout le sentiment que l’on décide soi-même. Rédigez un article sur les ‘marchés financiers’ et vous susciterez malaise, incompréhension, voire irritation.

L’éthique des marchés financiers

L’éthique, c’est bien faire les choses. Socrate affirmait que l’éthique est partout où il y a des hommes. Car partout où des hommes cohabitent et travaillent ensemble se pose la question de bien faire les choses. Qu’en est-il des marchés financiers ? Favorisent-ils une ‘bonne’ cohabitation ?

Saviez-vous que…

… Wall Street s’appelait initialement ‘Wal Straat’, du nom du mur que les colons néerlandais avaient érigé autour de ce qui s’appelait à l’époque New Amsterdam ?

L’histoire des marchés

Des prêtres de Mésopotamie et de Babylone reçoivent des dons de citoyens désireux d’acheter la protection des dieux. Ils amassent ainsi un important capital sous la forme de céréales, de bétail et de terres, qu’ils prêtent ensuite à des marchands ou à des agriculteurs. Les prêtres consignent ces relations financières sur des tablettes d’argile : ce sont les premiers contrats financiers de l’histoire.

« La Belgique joue un rôle de pionnier »

Notre pays conserve un bel avenir de centre financier en Europe, mais plutôt comme pionnier en matière de services spécialisés et novateurs, dans le secteur des titres, des paiements et de la messagerie financière. C’est l’opinion de Lieve Mostrey, Chief Technology & Services Officer d’Euroclear.

« Une banque doit être active dans le monde entier »

Un chef d’entreprise attend de son banquier local qu’il l’aide à financer ses activités internationales. C’est ce qu’affirme notamment l’entrepreneur Roland Duchâtelet dans un entretien avec Max Jadot, CEO de BNP Paribas Fortis.