Mieux financer l’économie

On apprend à l’école que le rôle d’une banque est de recueillir l’épargne des particuliers et de la prêter aux entreprises. Or c’est de moins en moins le cas. Le financement de l’économie est en train de changer de modèle, et c’est l’une des raisons pour lesquelles l’Europe a tant de mal à sortir de la crise. Deux tendances de fond remettent profondément en question le modèle bancaire traditionnel.

Édito

Quel est le rôle de la banque en 2014 ?

Produits et services financiers en vitrine

Cela fait longtemps que vous ne vous rendez plus chez votre banquier uniquement pour vos produits d’épargne et votre prêt hypothécaire. Les banques proposent une gamme de plus en plus vaste de produits et services financiers, dans laquelle une clientèle aussi large que possible doit trouver chaussure à son pied.

De l’argent auquel on ne touche pas

23 décembre 2013, 16 heures. Le shopping de Noël bat son plein. C’est précisément à ce moment-là que les terminaux de paiement Bancontact tombent en panne pendant deux heures. Plus de deux millions de transactions ne peuvent être effectuées et les commerçants voient filer plus de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Swift et SEPA

La libre circulation est inscrite dans les textes fondateurs européens. Et à raison : la fluidité des paiements constitue l’un des piliers d’un commerce international prospère, qui, à son tour, est une condition essentielle à une économie saine et à l’accroissement de la richesse. Comment la libre circulation des paiements est-elle organisée ? Comment éviter les erreurs et la fraude ?

La concurrence est là

Aujourd’hui, pièces et billets sont toujours en circulation ; en 2020, ce ne sera peut-être plus le cas.

L’histoire de la banque

Grèce La Grèce est le berceau des activités bancaires. Dans la Grèce antique, chaque ville avait sa propre monnaie et sa propre banque publique, qui gérait les finances publiques, percevait les revenus et payait les dépenses.

La boîte à fusibles de l’économie

Le secteur financier pourrait être comparé à un tableau électrique, un sas entre le réseau électrique d’une part et les applications électriques comme le réfrigérateur, le fer à repasser ou les machines à laver d’autre part. Le secteur financier est l’armoire de distribution qui redirige les ressources financières là où l’on en a besoin.

Le saviez-vous ?

Le mot « banque » vient du latin banca. À l’époque de la Rome antique, ce terme désignait des bancs, des tables de travail en bois où des agents de change s’installaient au sein des marchés pour acheter et vendre des devises étrangères.

Les banques doivent accompagner l’évolution de notre monde

Que de chemin parcouru depuis la Tisane du Vieil Ardennais, élaborée en 1947 à Durbuy par Lucien Tilman ! Aujourd’hui, l’entreprise Tilman (entreprise de l’année 2013) croît de 15 % par an (CA 2013 : 19,2 ME), commercialise une vaste gamme de produits à base de plantes et compte 115 employés. Une croissance accompagnée par les banques, comme le raconte Jean-Noël Tilman, dirigeant depuis 1984, à Peter De Keyzer, Chief Economist de BNP Paribas Fortis.

La caricature de la banque

Accusées d’être à la source de la crise financière, les banques sontelles aussi responsables qu’on le prétend ? C’est oublier l’influence des ménages, qui ont été encouragés, par des avantages fiscaux, à surinvestir dans l’immobilier, rappelle Roland Gillet, professeur de finance à la Sorbonne (Paris) et à l’ULB (Solvay). Expert reconnu au niveau international, il nous propose une autre lecture du dossier.

Alternatives au financement bancaire

Les banques ne sont pas la seule source de financement pour les entreprises. Si ses besoins de capitaux ne sont pas trop importants, le chef d’entreprise peut d’abord solliciter son environnement proche.